Légendes

John Dominis, Tony Frank, François Gragnon & Dominique Tarlé

Exposition du 16 juin au 15 septembre 2017

Galerie Georges Bessière
place de l’hôtel de ville
85330 Noirmoutier en l’Ile

Ouvert tous les jours de 10h30 À 12h00 et de 14h30 à 20h00

Pour ce 2e été à Noirmoutier, la Galerie de l’Instant propose une exposition consacrée à 3 stars de légende : Steve McQueen, Serge Gainsbourg, et les Rolling Stones. 3 expositions réunies dans un même espace : la Galerie Georges Bessiere, au coeur de la ville !

L’exposition Steve McQueen est composée de plusieurs photographes : John Dominis qui passa 15 jours en compagnie de l’acteur lors de sa promotion du film « La grande évasion », à Los Angeles en 1963, Barry Feinstein ami et photographe de l’acteur qui suivi le tournage de « Bullitt » en 1968 à San Francisco, mais surtout, François Gragnon, résident de Noirmoutier depuis plus de 20 ans et photographe à Paris Match. En 1964, sa rédaction l’envoie en Allemagne de l’Est, couvrir les 6 jours d’Erfurt, le championnat du monde d’enduro, auquel participe Steve McQueen, alors vedette de « La grande évasion », et membre de l’équipe américaine.

Passionné de vitesse en tout genre, il a sympathisé avec Bud Edkins, le cascadeur qui l’a doublé lors de la fameuse scène du saut dans « la grande évasion », et grâce à son ami est devenu un pilote hors pair, prenant ainsi part à la compétition. Hélas, au 3è jour de la course, évitant un spectateur, il chute de sa Triumph, et se blesse au visage, signant ainsi la fin de sa prestation. François Gragnon passa ainsi plusieurs jours aux côtés de la star, naturel, et plus que jamais dans son élément favori, nous offrant ainsi un témoignage
unique et complice de cette époque magique.

L’accrochage « Gainsbourg » présente lui, les images extraordinaires de Tony Frank, fameux photographe de « Salut les copains » ; il fut pendant plus de 20 ans, le photographe et l’ami du grand Serge. Ils se rencontrèrent en 1967 pour une première pochette de disque, et devinrent rapidement complices, réalisant ensemble des images inoubliables, parmi les plus beaux portraits de l’artiste, parfois mis en scène ou à l’inverse, simplement le regard confiant et profond d’un homme se croyant laid et donc Tony Frank a
su saisir la beauté.

Quant à Dominique Tarlé, il est presque inutile de le présenter, sa présence en compagnie des Rolling Stones en 1971 à la célèbre Villa Nellcote de Villefranche sur Mer, lors de l’enregistrement d’ « Exile on Main Street » ressemble à un conte de fée : Venu rendre visite pour la journée à son ami Keith Richards, il restera finalement plus de 6 mois, unique témoin de la vie intime du plus grand groupe de rock au monde. Nul autre photographe ne vivra un telle expérience à leurs côtés ! Mais en plus de ces images des Rolling Stones, Dominique Tarlé s’est penché sur ses archives et en a extrait quelques images inédites, au parfum de rock n’roll : Jimi Hendrix face aux journalistes, les Sex Pistols à Vincennes, ou encore Jimmy Page et le sublime David Bowie.

Après le succès de l’été dernier, nous espérons qu’une fois de plus les insulaires comme les vacanciers apprécieront cette proposition « légendaire » !

Affiche de l’expostion disponible à la Galerie Georges Bessière et en ligne