GEORGES PIERRE

Exposition du 30 septembre au 8 décembre 2021

Galerie de l’Instant Paris

Vernissage jeudi 30 septembre à partir de 14h30

 

J’ai rencontré Laurence, la femme de Georges Pierre grâce à l’amitié de Raymond Cauchetier, célèbre photographe de la Nouvelle Vague. Après avoir reçu, au sens propre, sa confiance et les clés de ses archives, j’ai pu me plonger dans ce travail merveilleux et découvrir de nombreuses pépites inconnues du public. Ainsi pour honorer sa mémoire et son oeuvre il fallait à tout prix monter cette exposition !

Si Raymond Cauchetier ne fut photographe de plateau qu’une courte période, à peine une dizaine d’années…la carrière de Georges Pierre fut longue et fructueuse. Comme son ami, il commença sa carrière avec la Nouvelle Vague : Godard, Resnais, Malle ; «Alphaville, Le Feu Follet, l’Année dernière à Marienbad, et surtout Pierrot Le Fou dont le portrait bleu de Belmondo ainsi que son baiser avec Anna Karina sont des clichés gravés dans notre mémoire collective.

Sa carrière se prolongea au-delà de la Nouvelle Vague et il devint le complice de nombreux réalisateurs : Chabrol, Tavernier, de Broca, Rappeneau, Sautet, Zulawski et même Serge Gainsbourg !

Sa délicatesse le rendit aussi extrêmement populaire auprès des actrices : Marlène Jobert, Nathalie Baye, Jane Birkin, Sophie Marceau, Nastassja Kinski, Catherine Deneuve et surtout Romy Schneider avec qui il collabora sur sept films, dont César et Rosalie et l’Important c’est d’aimer, encore une fois des images restées dans nos mémoires !

Sa bienveillance et sa discrétion firent de lui un partenaire unique pour ces artistes, il était donc temps de partager ce travail passionnant, non pas seulement d’un photographe de plateau, mais bien d’un réel artiste !